Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'Annianka

Retrouvez des pensées, des réflexions, des idées et des impressions partagées sur ce blog dans l'espoir d'amener à des échanges. Alors n'hésitez pas à vous exprimer.

Romantisme allemand

Publié le 14 Novembre 2012 par Annianka in Culture

Écriture fragmentaire : souvent décriée comme l'indice le plus flagrant d'un défaut de systématicité pure et simple. Elle doit pouvoir se construire et se déconstruire. Le fragment est la pièce d'un tout en deveni. Il a une vie au même titre qu'un organe. „Post mortem“ il ne tient pas compte de la „réalité vivante“.

„Ironie: la seule attitude tenable face à l'infini“

„Fragment: seule mise en forme possible de l'incomplétude foncière“

„Roman: histoire ouverte dont l'issue est inconnue“

Manfred Frank → Schlegel: „trois modes de consciences“ (Bewusstseinmodi)

  • die Erinnerung

  • die Anschaung

  • die Ahnung

 

„Welt-Philosophie“ → Schlegel: notion de perfectibilité de toute réalisation artistique. Culture esthétique + sittliche Bildung => Beau = symbole/illustration du Bien. Beau = expression privilégiée du Bien.

Sittlichkeit chez Schleger → pas écrasant l'individu en restreignant sa liberté mais une exigence d'universalité le contraignant à élargir sa perspective.

=> l'individu doit investir dans tout ce qu'il fait et viser au-delà de lui-même la communauté des humains.

L'idéal philosophique de Schlegel est de chercher à appréhender de façon synthétique l'univers entier.

On retrouve dans ce modèle l'idéalisme de Fichte, qui met l'esprit au premier plan, et le réalisme de Spinoza, qui ramène tout à une modification d'une substance unique. Toutefois, la notion de totalité n'est pas donnée d'emblée et reste un ouvrage à réaliser.

 

Le Premier Romantisme Allemand – Serge Botet – Honoré Champion Éditeur, 2009

Commenter cet article